Nouvelle

Ouvrir son restaurant en Suisse: Ce qu'il faut prendre en compte

Posted: 29.11.2018
Article Cover

Si vous voulez ouvrir un restaurant, vous devez vous démarquer de la concurrence au risque de le voir couler. Mais que faut-il prendre en compte lors de l'ouverture d'un restaurant en Suisse? Cette check liste vous facilitera le grand saut.

Quand on veut devenir indépendant et ouvrir son restaurant, il faut plus que des talents de cuisinier. Un bon restaurateur doit posséder de nombreuses cordes à son arc, par exemple avoir le contact facile, de bonnes capacités de communication, ainsi que des qualités de chef. A cela s’ajoutent une bonne dose de créativité et des connaissances en comptabilité. Si vous voulez ouvrir un restaurant, vous devez vous démarquer de la concurrence au risque de le voir couler. Mais que faut-il prendre en compte lors de l’ouverture d’un restaurant en Suisse? Cette check liste vous facilitera le grand saut.

1.    Une idée lumineuse est essentielle

On le sait, être bon cuisinier ne suffit pas. Quand on veut ouvrir un restaurant, il faut avant tout un projet. Quels repas seront servis aux clients? Quel âge a le public cible? Servirez-vous de la grande cuisine ou vous adressez-vous plutôt aux étudiants? Ce sont les questions à clarifier en premier lieu. Il est essentiel que le futur entrepreneur ait bien mûri son idée pour que ses projets puissent aboutir.

Comme il y a déjà un nombre incalculable de restaurants sur le marché, il est également important de se démarquer des autres à l’aide d’une caractéristique distinctive qui sera clairement communiquée vers l’extérieur. C’est pourquoi il devrait la faire imprimer sur ses menus et ses supports publicitaires afin que les intéressés puissent tout de suite savoir ce qui les attend dans votre restaurant. N’oubliez pas de coucher toutes vos idées et pensées sur papier et de les intégrer dans un business plan qui vous aidera à identifier les problèmes éventuels et à les régler à temps, d’autant qu’un tel business plan doit être présenté à des investisseurs si vous manquez de fonds propres pour démarrer votre activité.

2. Le lieu adéquat

Le choix du lieu est décisif pour l’ouverture d’un restaurant. Cela doit être un endroit en accord avec votre concept et choisi selon le public cible. Le cadre et la situation du restaurant doivent refléter la cuisine servie. Si votre local se trouve en ville, regardez s’il y a des passants et si l’endroit est bien desservi par les transports en commun. S’il se trouve dans un lieu isolé, prévoyez suffisamment de places de parking. En principe, un loyer plus élevé ne devrait pas être un problème si le local est à un bon emplacement qui permettra un bon retour sur investissement. Si vous songez à acquérir un bien, adressez-vous à un professionnel pour le faire évaluer. Si vous reprenez un restaurant existant, il est souvent possible de racheter tous les meubles et équipements, mais faites attention: le prix en est parfois surévalué.

3. Conditions et licences

Avant qu’un restaurateur ne puisse ouvrir un restaurant, il doit remplir les conditions nécessaires et s’occuper des licences :


4. Moins, c’est plus

Lorsque vous créer votre carte, prenez garde à ce que les plats que vous proposez soient en accord avec votre concept. Et dans ce registre, moins, c’est plus, ainsi vous pouvez vous concentrer sur peu de plats choisis. Si l’offre est trop grande, il devient plus compliqué de proposer des produits frais, ce qui pourrait nuire à la qualité de vos plats. Si vous voulez marquer des points auprès de vos clients, il est préférable de vous concentrer sur une petite sélection de plats ultra frais qui feront votre renommée.


5. Du personnel avec de l‘expérience

Avoir du personnel qualifié est essentiel au succès de votre restaurant. Vos employés devraient être amicaux et bien formés, un bon service étant important. N’oubliez pas non plus d’avoir du bon personnel également en cuisine, dont un bon chef. C’est sur lui que repose votre succès. Si vos clients n’aiment pas vos plats, vous les perdrez. De plus, pensez aux achats et courses nécessaires lorsque vous planifiez vos effectifs. Vous devez avoir tout ce qu’il faut pour pouvoir proposer tous les plats de la carte. Enfin, ne sous-estimez pas le travail que représente la comptabilité ou la création des fiches de paie, activités indispensables qui nécessitent également du personnel qualifié.


Résumé:

Pour ouvrir un restaurant, il faut penser à tout. Ce n’est qu’avec une bonne planification que vous aurez des chances de succès.

 

Dependent cities

Publicité